Nizza, città smart

èItalia 107 – Francia

La capitale della Costa Azzurra è al quarto posto, dietro Barcellona, New York e Londra

Il gruppo di ricerca americano Juniper Research, specializzato in nuove tecnologie, ha pubblicato lo scorso 17 febbraio la classifica mondiale delle Smart Cities per il 2015: Nizza si è classificata al quarto posto, dietro Barcellona, New York e Londra.
Una buona prestazione per la capitale della Costa Azzurra, che tuttavia non si accontenta del prestigioso riconoscimento e punta a incrementare l’innovazione con l’apertura, il 16 marzo, del suo Smart City Innovation Center. Si tratta di una piattaforma collaborativa unica in Francia, costituita da un consorzio di grandi imprese (Veolia, IBM, m2ocity, Orange) creata dalla Métropole Nice Côte d’Azur in collaborazione con l’Université Nice Sophia-Antipolis.
Il centro si trova all’interno dell’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnement et du Développement Durable) nel cuore dell’Eco-Vallée, ed è aperto a tutti – studenti, start-up, ricercatori e grande pubblico; a disposizione, uno show-room di 300 metri quadri, una sala per riunioni e una per i corsi di formazione o per conferenze.
Grazie allo Smart City Innovation Center, le imprese potranno condividere il loro know-how e sperimentare, in sinergia con l’università, le potenzialità dei nuovi servizi, come ad esempio il Monitoring Urbain Environnemental (MUE), un sistema innovativo di raccolta ed elaborazione dei dati raccolti dai 3.000 rilevatori installati a Nice Ouest: inquinamento dell’aria e dell’acqua, inquinamento acustico, gestione dei rifiuti urbani, consumo energetico e idrico, sono solo alcuni dei parametri che verranno monitorati in tempo reale e che saranno disponibili per imprese e ricercatori impegnati a rendere sempre più smart le grandi agglomerazioni urbane.
Si stimano già risparmi energetici dal 20% al 40% per gli immobili, e dal 10% al 30% per l’illuminazione pubblica. Insomma, il nuovo centro ha tutte le carte in regola per diventare il riferimento europeo nel settore. Del resto, la città di Nizza è una delle pioniere del concetto di smart city, essendo entrata nella rosa delle grandi “città intelligenti” già dal 2008, grazie al suo impegno costante nell’innovazione e al partenariato con grandi imprese.
La CCIE di Nizza, partner della Ville de Nice, aiuta le imprese italiane a cercare partners tecnologici o a effettuare ricerche di mercato, e l’apertura di questo centro potrà dare un ulteriore impulso allo sviluppo delle relazioni economiche e culturali tra Italia e Francia.


 

Nice, Ville Smart

La capitale Azuréenne est en quatrième position après Barcelone, New York et Londres

Selon le rapport publié le 17 février par le groupe de recherches américain Juniper Research, spécialisé en nouvelles technologies, la Ville de Nice se place en 4ème position dans le classement mondial des Smart Cities, après Barcelone, New York et Londres.
Une belle prestation pour la capitale Azuréenne, qui ne se contente cependant pas de cette prestigieuse reconnaissance ; Nice a en effet pour objectif de poursuivre sur cette voie avec l’ouverture, le 16 mars, de son Smart City Innovation Center, plateforme de collaboration unique en France, formée par un regroupement de Grandes Entreprises (Veolia, IBM, m2ocity, Orange), créée par la Métropole Nice Côte d’Azur, en collaboration avec l’Université Nice Sophia-Antipolis. Le centre sera situé dans l’Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD) au cœur de l’Eco-Vallée, et sera accessible à tous, étudiants, start-up, chercheurs et grand public ; avec à disposition un show-room de 300 m², une salle de réunion et une autre pour les cours de formation ou les conférences. Grâce au Smart City Innovation Center, les entreprises pourront partager leur connaissances et expérimenter les potentialités de nouveaux services en collaboration avec l’université, comme par exemple le Monitoring Urbain Environnemental (MUE), un système innovant de stockage et élaboration des données, recueillies par les 3000 capteurs installés à Nice Ouest : pollution de l’air et de l’eau, pollution acoustique, gestion des déchets urbains, consommation énergétique et de l’eau, sont parmi les paramètres faisant l’objet du monitoring effectué en temps réel, et qui seront disponibles pour les entreprises et les chercheurs, engager dans l’effort de rendre de plus en plus smart les grandes agglomérations urbaines. L’économie d’énergie réalisable est déjà estimée à entre 20 et 40% pour les immeubles, et entre 10 et 30% pour l’éclairage public. Le nouveau centre a donc toutes les cartes en règle pour devenir la référence européenne dans le secteur. La Ville de Nice est d’ailleurs une pionnière du concept smart city, faisant partie du fleuron des grandes ‘villes intelligentes’ depuis déjà 2008, grâce à son engagement constant dans l’innovation et au partenariat établi avec les grandes entreprises. La CCItalienne, partenaire de la Ville de Nice, supporte les entreprises à la recherche de partenaires technologiques ou pour effectuer des recherches de marché ; l’ouverture de ce centre donnera une impulsion supplémentaire au développement des relations économiques et culturelles entre l’Italie et la France.